Quand consulter votre ostéopathe ?

L’OSTÉOPATHIE INTÉRESSE TOUS LES GRANDS SYSTÈMES DU CORPS:

1) Le système orthopédique et locomoteur: entorses, tendinites, lombalgies, dorsalgies, costalgies, cervicalgies, périarthrites de l’épaule, douleurs articulaires, scolioses, pubalgies, douleurs coccygiennes, douleurs maxillaires….

2) Les séquelles des traumatismes : fractures, entorses, chutes, accidents de voiture.

3) Le système neurologique:névralgies cervico-brachiales, intercostales, faciales, d’Arnold, cruralgies, sciatiques…

4) Le système digestif:ballonnements,hernie hiatale, flatulences, troubles hépatobiliares, colites, constipations, ptôse d’organes, digestion difficile, gastrites, acidité gastrique…

5) Le système neurovégétatif : états dépressifs, d’hyper nervosité, anxiété, stress, troubles du sommeil, spasmophilie…

6) Le système cardio-vasculaire: troubles circulatoires des membres inférieurs, congestion veineuse, hémorroïdes, palpitations, oppressions…

7) Le système ORL et pulmonaire: rhinites, sinusites, vertiges, bourdonnements, céphalées, migraines, bronchites, asthmes, bronchiolites…

8) Le nourrisson de plus de 6 mois et l’enfant: l’épreuve de la naissance peut constituer le premier traumatisme et peut être à l’origine de pathologies aussi diverses que fréquentes: strabisme, reflux gastro-oesophagien, rhinites chroniques, otites chroniques, troubles du comportement ou du sommeil, dyslexie, et en grandissant, attitudes scoliotiques ou mauvaises occlusion dentaire.

La liste ci-dessus n’est pas exhaustive! « Mieux vaut prévenir que guérir… ». En matière de prévention et d’entretien, il est souhaitable d’effectuer un bilan ostéopathique. En effet, un traumatisme physique ou émotionnel, si minime soit-il, est susceptible de provoquer une désadaptation de l’organisme pouvant donner lieu ultérieurement à des troubles fonctionnels.